2.7. AMÉNAGEMENTS SUR L’OPPIDUM D’ENTREMONT 

(dernière mise à jour de cette page : 9 juillet 2020)

Voici un résumé des travaux que nous avons réalisés et des aides que nous avons apportées depuis 1968, par période de dix ans.

— de 1968 à 1977 : nettoyage et nivellement des sols, épandage de gravillons sur le chemin d’accès, pose de panneaux indicateurs et explicatifs, de grillage, d’un portail métallique, fabrication et pose d’une table d’orientation, installation d’un circuit de visite balisé par piquets et cordes, entretien et réparations des équipements installés. Coût total : 17 239 francs (1 franc de 1971 vaut à peu près 1 euro de 2018).

Table d’orientation installée par l’association en 1970 (photo Charrière).

— de 1978 à 1987 : nouvelle série de piquets et cordages pour baliser le circuit de visite (les précédents avaient été vandalisés et les nouveaux ne résisteront pas très longtemps !), pose de nouveaux panneaux, construction d’un mur en pierres pour afficher un plan de l’oppidum (détruit 6 ans après pour une extension non prévue des fouilles !), consolidation et nettoyage de certains vestiges, émondage, don de désherbant et d’une débroussailleuse à l’État. Coût total : 11 930 francs (1 franc de 1981 vaut à peu près 0,38 euro).

— de 1988 à 1997 : l’État prend désormais en charge l’entretien et une bonne partie de l’aménagement du site. Du coup l’association n’engage aucune dépense pour cette période. 

— de 1998 à 2007 : installation de panneaux explicatifs. Coût total : 36 031 francs (1 franc de 2001 vaut à peu près 0,19 euro de 2018).

Grand panneau installé en 2000 avec plan des fouilles, commentaire en français et, sur la face arrière, commentaire en allemand et en anglais. La structure en bois existait déjà, installée par l’administration. (Photo Charrière).
Un des nombreux petits panneaux installés sur le site en 2000, ici c’est celui qui donne le plan du “portique aux crânes” (photo Charrière).

— de 2008 à 2017 : remplacement de plusieurs panneaux explicatifs abîmés au fil du temps et création en 2013 d’un nouveau grand panneau de photographies. Coût total : 3 515 euros (1 euro de 2011 vaut à peu près 1,07 euro de 2018).

Grand panneau de photos installé en 2013, montrant quelques reconstitutions et diverses découvertes faites lors des fouilles (photo Charrière).

— en 2018 et 2019 : remplacement de plusieurs panneaux abîmés, destruction d’un nid de frelons. Coût total : 280 euros.